Le musée

La Collection Same

La collection Same a deux “âmes”: trente-trois crèches contenues dans de minuscules réceptacles (jusqu’à la toute petite graine de chanvre de trois millimètres) et quarante-deux coquilles de noix basées sur le grand chef-d’œuvre de la littérature italienne, la “Divine Comédie”.

Enfants, Ados, Écoles

Découvrir

la Collection Same

Les crèches

La Divine Comédie

La Collection Same, qu'est-ce-que c'est?

La Collection Same est un ensemble de minuscules œuvres d’art, si petites qu’elles mettent notre imagination à l’épreuve: jusqu’où l’esprit de l’Homme peut-il aller dans la création d’une oeuvre? La collection tient son nom d’Antonio Maria Esposito, un artiste qui, lors du siècle précédent, fut également prêtre dans la ville de Castellammare di Stabia, près de Naples. Entre 1942 et 1999 il créa, dans le silence et la solitude de son bureau, ces 75 minuscules œuvres d’art actuellement exposées dans le centre historique de Naples. Elles comptent sans doute parmi les miniatures les plus belles et les plus petites de l’art italien du vingtième siècle : quarante-deux coquilles de noix représentant des scènes de la Divine Comédie, trente-trois crèches contenues dans des éléments naturels et des paysages entiers dans un noyau, dans une pistache ou dans une graine… Pour pouvoir voir les œuvres, chaque spectateur sera muni d’une loupe !

« Je n’en savais rien… »

Ces micro-merveilles étaient jusqu’alors inconnues en raison du contexte particulier dans lequel elles ont vu le jour. Don Antonio ne réalisait pas ses œuvres pour qu’elles soient mises en vente, ni pour que lui-même soit admiré. La miniature était pour lui un exercice de patience et de concentration: il  s’agissait d’un art spirituel, à l’image des mandalas bouddhistes ou des icônes de l’Église orthodoxe. Certaines de ces crèches ont été exposées de son vivant (à Castellammare di Stabia, à Milan et à Vérone) ainsi qu’après son décès (à Castellammare di Stabia, toujours, et à Torre Annunziata). Cependant, la première exposition complète  de ses oeuvres n’a eu lieu qu’en 2016. Les œuvres dédiées à la Divine Comédie sont quant  à elles une nouveauté pour le public, puisqu’elles n’étaient jusqu’ici dévoilées par l’artiste qu’au sein du cercle familial. C’est le 24 juin 2019, lors de la soirée « Dante dans une coquille de noix » qu’a été inauguré Museodivino, un projet de valorisation des œuvres d’art de la Collection Same permettant à tous d’explorer ces étonnantes miniatures.

Comment les miniatures de la Collection SAME sont-elles réalisées ?

Comment les miniatures de la Collection SAME sont-elles réalisées ?

Pour la création de ses crèches et de ses noix inspirées de la Divine Comédie, Don Antonio a inventé une technique toute particulière. Le corps des personnages est fait de gouttes de peinture à l’huile séchées pendant des mois et sculptées à l’aide d’instruments de microchirurgie: il pourrait s’agir d’une première dans l’histoire de la miniature.Les figures sont très dynamiques: elles semblent courir, sauter et s’agenouiller sous nos yeux dès que l’on approche la loupe. La tête de ces petits personnages est quant à elle créée à partir d’un élément naturel parfaitement sphérique, et très résistant: il s’agit de petits grains de pulpe de poire.

Les paysages sont crées à partir d’éléments naturels: les petits bourgeons de pins et le pistil des fleurs deviennent de hauts palmiers et des cyprès qui protègent la Nativité. De minuscules morceaux de mousse forment quant à eux les arbres qui peuplent la forêt obscure dans laquelle commence le voyage de Dante.

Pourquoi se limiter aux crèches et à la Divine Comédie?

Nous ne savons pas précisément pourquoi l’œuvre de cet artiste s’est « limitée » à ces deux seuls sujets. La première création de Don Antonio est une petite crèche qui a vu le jour à la suite d’un douloureux événement: la perte de sa mère en 1941. Cette crèche, réalisée en réaction à ce moment très difficile de sa vie, est contenue dans une petite boite à médicaments ayant appartenue à sa mère. Il s’agit d’une œuvre d’art tendre et délicate dans laquelle l’Enfant Jésus, petit et sans défense, est protégé non seulement par ses parents, mais aussi par les Rois Mages qui forment un bouclier autour de lui. À partir de cet instant, et pendant plus de cinquante ans, Don Antonio continuera à exercer cette activité spirituelle et parviendra à créer environ une crèche par an. La dernière, dans l’ordre chronologique, est une crèche contenue dans un noyau de cerise. C’est la plus petite parmi les crèches exposées, après celle qui se trouve dans une graine de chanvre.

Quant à l’histoire des œuvres dédiées à la Divine Comédie elle reste encore à découvrir: ces miniatures dantesques ne sont pas datées et on ne sait que peu de choses sur quand et comment elles ont été créées par l’artiste. Elles se rapportent aux études classiques de Don Antonio auprès des pères Barnabites et attestent d’un rapport actif à la culture, en témoigne sa bibliothèque, dont ses héritiers ont fait don à la Curie Épiscopale de Castellammare di Stabia. Le projet Museodivino accueille également un centre d’études basé sur les principaux thèmes liés à la Collection Same: signification de la crèche napolitaine, représentations artistiques de la Divine Comédie et histoire de la Collection Same en elle-même.

Mais ces crèches sont-elles réellement les plus petites au monde?

La crèche réalisée dans une graine de chanvre exposée au Museodivino est probablement la plus petite crèche au monde. Elle a été mesurée par deux équipes d’experts: l’Institut National de Physique Nucléaire de Naples et l’ENEA de Brindisi ont collaboré. La distance qui sépare les figures de Marie et de Joseph est de 2,8 millimètres, comme on peut le constater dans cette vidéo qui raconte le processus fascinant de cette double évaluation.

Cette crèche n’est pas la plus petite au monde dans l’absolu: une crèche de la taille d’une cellule, créée à partir d’une imprimante 3D, détient en effet ce record dans le livre Guinness. Il s’agit d’une œuvre extraordinaire, qui a toutefois été réalisée par une machine: c’est une autre histoire que de penser à un être humain qui, à l’aide de petits instruments, de minuscules pincettes et de beaucoup de patience, est parvenu à réaliser trois sculptures dans une graine de trois millimètres… Le jury du Guinness World Records est encore en train d’évaluer la création d’une catégorie à part, celle de la “plus petite crèche au monde réalisée par un être humain”: un titre auquel la crèche de Museodivino, dans toute sa “miniaturité”, peut aspirer.

À qui l’exposition de la collection SAME s’adresse-t-elle ?

L’exposition organisée par le projet Museodivino tient compte des exigences de

visiteurs de tout genre. Chaque personne est munie d’une loupe et d’une lampe torche et les volontaires de Museodivino vous accompagneront dans l’exploration des œuvres d’art en répondant à toutes vos questions. Les enfants sont tout particulièrement les bienvenus: les vitrines sous lesquelles reposent les crèches ont été positionnés assez bas pour que les plus petits puissent eux-aussi admirer confortablement ces petites merveilles.

Comment se déroule une visite de la Collection SAME ?

La Collection Same se trouve dans une rue perpendiculaire à la célèbre Spaccanapoli, au cœur du centre historique. Elle est à deux pas de la Piazza del Gesù et de la Piazza San Domenico, à trois minutes du Christ Voilé, cinq minutes de San Gregorio Armeno, la « rue des crèches», et à dix minutes des Sept Œuvres de Miséricorde du Caravage. L’exposition est ouverte tous les jours de 10h à 23h30. Les écoles de tous les niveaux ainsi que les groupes organisés sont les bienvenus. Les volontaires de Museodivino parlent italien, anglais et français, mais avec quelques jours de préavis, les visites sont également disponibles en allemand, en espagnol et en russe. Muni d’une lampe torche et d’une loupe, le visiteur explore tout un univers miniature à travers un voyage interactif et participatif qui le transportera hors du temps et de l’espace, avant de revenir à la vie normale avec un «espoir nouveau dans les capacités incroyables de l’esprit humain» (d’après le commentaire d’un visiteur).

Infos

Les visites de la Divine Comédie et les crèches de la Collection Same ont lieu tous les jours. L’entrée est gratuite, avec une participation libre.

Voir nos avis

TARIFS

Entrée gratuite, participation libre

HORAIRES

Tous les jours de 10h à minuit

Contacts

+39 339 464 0080

info@museodivinonapoli.it

instagram

facebook

Photo credits © GiorgioCossu / Museodivino. 
Associazione Culturale 
“Progetto Sophia. Donne verso la Bellezza”  sede operativa Via San Giovanni Maggiore Pignatelli 1b. P.Iva: 09225691212